Rejoignez nous sur facebook

 

Recherche

Contactez nous

contact oiseau

Nos partenaires

Partenaires financiers :

 

DREAL

 

conseil general correze

 

Partenaires techniques :

 

CBNMC

 

ars limousin

Plantes exotiques envahissantes

bandeau PEE

Ambroisie, renouées du Japon, Jussie (liste non exhaustive)… Sans doute, vous les avez remarquées le long des bords de nos routes, de nos chemins, dans nos champs, sur les berges de nos cours et même dans nos milieux aquatiques...

 

Incidence des Espèces Exotiques Envahissantes :

 

Les espèces exotiques envahissantes peuvent être définies comme des espèces exogènes (espèces importées) dont l’introduction et la prolifération qui en découle provoquent ou sont susceptibles de provoquer des nuisances à la santé ou à l’environnement. Ce sont des espèces qui ont la particularité d’être résistantes et très adaptables à de nouvelles conditions de vie. Elles ne trouvent pas dans leur nouvel environnement de concurrent ou de prédateur susceptible de pouvoir réguler naturellement leur population.

Phénomène mondial, le développement des Espèces Exotiques Envahissantes  a pris une ampleur considérable durant ces cinquante dernières années, avec une accélération inquiétante et sans commune mesure cette dernière décennie.
Les invasions biologiques sont considérées aujourd’hui comme la deuxième plus grande menace sur la biodiversité après la dégradation des habitats naturels et de même importance que les conséquences du changement climatique.

En France, on estime que les espèces allochtones représentent à peu près 10 % de la flore nationale.

Le problème est donc important écologiquement, mais aussi économiquement, car la lutte contre ces espèces invasives, leur contrôle ou leur éradication, ont un coût énorme.

Sur le plan social, elles posent aussi un problème de santé publique avec certaines espèces comme la Berce du Caucase ou l’Ambroisie à feuille d’armoise, encore en vente libre dans les jardineries et chez les herboristes, plantes qui figurent pourtant parmi les 5 espèces de la liste rouge régionale en Limousin. Et oui, la Région Limousin n’est pas épargnée.

 

L’action du CPIE de la Corrèze pour  lutter contre les plantes exotiques envahissantes (en réseau avec le CPIE des Pays Creusois) :

Face à cet envahissement, notre association se mobilise.

 

1. Elle s’investit pour améliorer la connaissance sur la répartition des plantes exotiques envahissantes en s’appuyant sur un réseau dont vous pouvez faire partie ! Les données recueillies sont automatiquement transmises au Conservatoire Botanique National du Massif Central  (CBN MC), notre partenaire technique dans cette action.

Chacun d’entre vous peut contribuer à cet inventaire : Je signale une plante envahissante


2. Elle porte à connaissance et prévient les acteurs locaux : Information, sensibilisation et programme de formations auprès des différentes collectivités et autres publics concernés par la problématique (jardineries, particuliers...).

Cette information de tous les publics passe par :

- La mise en place de campagnes d’information et de sensibilisation auprès des acteurs locaux.
- Des conseils et préconisations personnalisés par des méthodes alternatives de lutte.
- La mise en place et le suivi de zones « test » pour expérimentation de méthodes préventives et de lutte plus particulièrement sur les Renouées du Japon.

 

6 espèces prioritaires ont été choisies en Corrèze :

 

 

CPIE de la Corrèze

Maison de l'Arbre et de l'Eau, rue de l'église

19160 NEUVIC

Tél : 05.55.95.93.79          Fax : 05.55.95.96.50

Email : contact @ cpiecorreze.com


Copyright © 2013. All Rights Reserved.